Les collybies

Collybia platyphylla 01 Collybie à larges lames 02

La collybie à larges lames (Mégacollybia platyphilla) apparaît dès le printemps dans les bois de feuillus.

Il suffit de la déterrer avec précaution pour se rendre compte que son pied se prolonge par de longs filaments blancs : le cordon mycélien.

Son chapeau vergeté de couleur grise, ses lames blanches fort espacées, sa consistance caoutchouteuse et surtout la précocité de son apparition sont des éléments qui facilitent grandement son identification.


Même s'il n'est pas dangereux, ce n'est malheureusement pas un champignon comestible.

Collybie comestible 01 Collybie mucide collybie des chênes 01

Collybie comestible - Stribilurus esculentens


-  Espèce très précoce (mois de mars)

-  Pousse sur les débris de cônes d'épicéas

-  Petit champignon (5 cm) aux lames blanches

-  Odeur agréable

-  Comestible mais est tellement petit !!!

Collybie des chênes - Collybia driophila


-  Pousse en troupe nombreuse dès le début du printemps dans les bois de feuillus

-  Chapeau souvent ondulé, beige, plus clair sur la marge

-   Lames blanches, libres

-  Odeur agréable

-  Non comestible

Collybie mucide - Oudemansiella mucida


-  Pousse sur les souches et branches mortes

-  Se reconnaît facilement à la très forte viscosité de son chapeau

-  Lamelles blanches

-  Chapeau légèrement beige au centre

-  Pied frêle, élancé et orné d'un élégant petit anneau en forme de collerette

-  Non comestible

Collybie radicante

Collybie radicante - Oudemansiella radicata


-  Champignon de haute taille très fréquent dans les bois de feuillus

-  Pied élancé, fibreux

-  Chapeau beige luisant

-  Non comestible

Shape1 Shape2 Shape3 Collybia peronata Shape4

Collybie guêtrée - Marasme brûlant - Collybia peronata


-  Chapeau de 3 à 6 cm; légèrement mamelonné; ochracé strié et plus clair sur la marge

-  Lames crème à jaune; nettement libres formant un collarium autour du pied

-  Pied grêle, coriace, parsemé de poils laineux

-  Saveur brûlante après avoir été mastiquée

-  Non comestible

Shape5

Comment reconnaître une collybie ?

Famille très vaste comportant trois grands groupes avec comme points communs des lamelles blanches et la consistance souvent cartilagineuse


-  Megacollybia avec chapeau rayé, des lames très larges et de surtout des cordons mycéliens

-  Oudemansiella avec chapeau visqueux et pied radicant

-  Collybia avec un chapeau peu charnu, une consistance cartilagineuse et des lames serrées et adnées


1) Megacollybia

2) Oudemansiella

3) Collybia

Shape6

Collybie à pied rouge - Collybia kuehneriana


-  Assez similaire à la collybie des chênes, cette collybie s'en distingue aisément par la couleur rouge de son pied (jaune à son extrémité supérieure

- Pousse sur les souches de bois en décomposition

- Non comestible

Collybie savonneuse - Collybia butyracea


-  Champignon très courant dans nos bois

- Chapeau sombre, beaucoup plus clair sur la marge et autour du petit mamelon

- La surface du chapeau est "grasse" au toucher

- Les lamelles sont blanches, serrées et échancrées

- Le pied s'élargit vers la base et est de la même couleur que le chapeau

- Pied fibreux et crux, spongieux à la base

- Non comestible

Shape7 Collybia butiracea Flamulina_velutipes

Collybie à pied velouté - Flammulina velutipes


-  Chapeau aux couleurs vives d'une flamme (jaune orange)

- Surface du chapeau visqueuse par temps humide

- Lamelles de couleur crème avec des lamellules bien visibles près de la marge

- Le pied est très caractéristique : fin et allongé, il est couvert d'un velours noir

- Champignon très précoce que l'on peut même voir pousser en hiver

- Pousse en touffes de quelques individus sur les souches de divers feuillus et sur des branches même enfouies dans le sol

- Champignon comestible (enlever le pied coriace) très apprécié par certains car sa période de cueillette est inhabituelle

Shape8 Pasdephoto01 Collybia fusipes01 Collybia fusipes02

Collybie à pied en fuseau - Collybia fusipes


- Ce champignon se reconnaît aisément lorsque qu’on le cueille : son pied est tordu, vrillé et se termine par un long appendice de couleur noire

- Chapeau convexe puis vite étalé avec un mamelon plus ou moins prononcé; de couleur brun-rouille

- Les lames épaisses et espacées sont blanches mais se tachent rapidement de brun rouille

- Chair sans beaucoup d’odeur et de saveur douce; très coriace surtout dans le pied

- Considéré comestible à l’état jeune mais méfiance, il peut aussi provoquer de fortes indigestions.


Shape9 Shape10
Macrocollybia platyphylla01
Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com