Les entolomes

Comment reconnaître un entolome ?

Voici une famille bien difficile mais qu'il est important de reconnaître car beaucoup d'entolomes sont réellement dangereux à la consommation !

Les entolomes forment une vaste famille très complexe comprenant pas moins de 200 espèces. Certains sont petits et ressemblent à des mycènes; d’autres sont de taille moyenne; d’autres encore sont fort robustes, semblables à des tricholomes. Leurs points communs sont la couleur rose-rouge de leur sporée qui donne une teinte rose aux lamelles et leur absence d’anneau.

Certains entolomes sont comestibles (entolome d’avril - très rare - je ne l’ai jamais trouvé), beaucoup sont inconsommables et certains sont nettement toxiques (entolome livide).


Texture fibreuse

Lames roses à maturité

Lames jamais décurrentes

(elles ne descendent pas le long du pied)

Le chapeau n'est pas séparable du pied


Entolome livide - Entoloma lividum


- Grand champignon pouvant atteindre 20 cm de diamètre

- Chapeau blanc à jaunâtre avec un aspect soyeux dû à un réseau de fibrilles argentées

- Lames émarginées jaune clair se teintent en rose sur les plus vieux exemplaires

- Le pied est robuste, blanc avec une apparence fibrilleuse

- Agréable odeur de farine fraîche

- Attention ! Danger ! Cette bonne odeur de farine est trompeuse et pourrait le faire passer pour comestible ! Il n'en est rien ! Les intoxications aux entolomes livides, bien que non mortelles, sont graves et nécessitent une hospitalisation d'urgence !

Entolome livide01
mortel Entolome fond noir 02

Absence d'anneau

Entoloma lividum fond noir 02 Entoloma lividum 03

Le chapeau du jeune champignon est teinté de rose par la sporée du plus grand.

Entolome des haies - Entoloma saepium


C’est une espèce printanière relativement peu commune. Par contre, là où elle pousse, elle pousse en abondance. Ses carpophores envahissent littéralement le sol au pied de ses arbres de prédilection: les pruneliers, les pruniers… Il faut donc la chercher au niveau des haies mais aussi dans les vergers. Cet entolome est considéré comme bon comestible, mais attention, la famille des entolomes comporte plusieurs toxiques et les différencier sans risque d'erreur est du domaine des spécialistes. Par prudence, je n'ai donc jamais consommé les nombreux carpophores poussant tous les ans au pied de mon vieux prunier.

Le chapeau d’abord convexe s’étale vite en gardant un mamelon central.

De couleur blanc-crème à brun pâle, il est d’apparence soyeuse  et devient visqueux par temps humide. Il est très finement fissuré chez les plus vieux exemplaires. Les lames sont adnées, peu serrées, avec des lamellules bien visibles, blanches devenant vite rosées sous l’effet de la sporée.

Le pied est cylindrique, irrégulier, blanc, fibrilleux, portant çà et là des petites marques rosées, surtout aux blessures.

La chair blanche dégage une odeur fruitée et farineuse. Elle se teinte de rose au frottement.




Entoloma saepium 05 Entoloma saepium 03 Entoloma saepium 02 Shape1
Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com