Les helvelles

Comment reconnaître une helvelle ?

Helvelle lacuneuse helvella_crispa

Pas besoin de longues explications pour reconnaître une helvelle !


L'aspect caoutchouteux, le pied silloné de larges stries et le chapeau très irrégulier ne vous feront pas hésiter très longtemps !

Helvella lacunosa - Helvelle lacuneuse


- Plus petite que sa cousine crépue, l'helvelle lacuneuse en a toutes les caractéristiques sauf la couleur:

- Le chapeau est gis à noir et le pied est aussi plus gris

- Comestible mais à condition de la faire très bien cuire !

Helvelle crépue - Helvella crispa


- Pied largement strié de profonds sillons de couleur blanche devenant légèrement jaunâtre avec l'âge

- Chapeau très irrégulier présentant des lobes peu épais à marge très sinueuse.

- Comme beaucoup de champignons de cette famille (les ascomycètes dont fait partie la morille), les helvelles sont toxiques crues. Il y a en effet présence d'un poison s'attaquant aux globules rouges : les hémolysines.

- Vu ce danger et le peu d'abondance de ce champignon dans nos régions, il vaut mieux éviter de le consommer.

helvella_sulcata

Helvella en selle - Helvella sulcata


- Ressemble fort à l'helvelle crépue mais est de couleur foncée voire même noirâtre.

- Consistance caoutchouteuse

- Pied fortement nervuré concolore au chapeau

- Considérée comme comestible une fois bien cuite mais à éviter car de nombreuses helvelles contiennent de la gyromitrine, substance dangereuse.

Shape1
Shape2 Helvella elastica 02 Helvella elastica 04

Helvella élastique - Helvella elastica


- Le chapeau de cette helvelle élastique est bien différent de celui des autres helvelles. Il ressemble à une balle de ping-pong que l’on aurait éventrée, bosselée, malmenée, tordue.

Le revêtement est brun gris à brun pâle. Celui de la face intérieure est plus pâle.

Le pied est haut, creux et fragile. Il a une forme cylindrique et est tordu. Quasiment de la même couleur que le chapeau, il est finement strié à la base.

La chair est élastique.

L’helvelle élastique pousse dans les sous-bois de feuillus, le long des sentiers,…

Ce curieux petit champignon ne fera pas la joie des mycophages. Il est certainement légèrement toxique cru et comestible bien cuit comme la plupart des helvelles. Mais sa faible consistance et sa rareté dans nos bois feront qu’on ne le récoltera pas.


Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com