Les lépiotes

Comment reconnaître une lépiote ?



Lépiote élevée - Macrolepiota procera

- C'est le plus grand des champignons comestibles

- Sa taille peut atteindre 30 cm et le diamètre de son chapeau 30 cm

- Le chapeau est mamelonné avec de larges écailles brunes

- La marge du chapeau laisse pendre des lambeaux

- Les lamelles sont libres, blanches ou légèrement brunes chez les plus âgés

- L'anneau est double et coulisse le long du pied

- Le pied est bulbeux et recouverts de fines écailles brunes

- La chair est tendre dans le chapeau et fibreuse dans le pied

- Excellent comestible (on ne mange que les chapeaux)

- Aussi appelé coulemelle


Lépiote déguenillée - Chlorophyllum rhadoces

-  Peut être facilement confondue avec la lépiote élevée mais sa chair rougit très vite à la cassure

-  Plus petite que la lépiote élevée, elle pousse surtout dans les sapinières

-  Bon comestible même si sa chair noircit à la cuisson

Lépiote déguenillée lépiote_clipart

Caractéristique principale :

le chapeau est couvert de plaques écailleuses

Macrolepiota procera03 Macrolepiota procera 01 Macrolepiota procera 02 Macrolepiota procera 04 Macrolepiota procera05

Les lamelles sont libres, blanches ou légèrement teintées de couleur crème

Le pied est lui aussi écailleux et porte (pas toujours) un anneau

Shape1

La jeune lépiote élevée porte le nom de "bâton de tambour".

Shape2 comestible02

Lépiote à lames fourchues - Lepiota acutisquamosa

-  Chapeau couvert d'aiguillons bruns

-  Anneau ample

-  Au-dessus de l'anneau, le pied est blanc-rose; en-dessous, il est brunâtre

-  Lames blanches puis crème

-  Odeur désagréable

-  Non comestible

lepiota acutesquamosa lepiota rhacodes Lepiota_ventriospora Shape3 Shape4 Shape5

Lépiote à spores ventrues - Lépiota ventriospora

-  Petit champignon (- de 10 cm)

-  Chapeau à mamelon central brun et petites écailles brunes concentriques

-  Marge du chapeau frangée

- Pied blanc, floconneux, plus épais et plus foncé  à la base

- Lamelles blanches

- Pousse communément; principalement sous les conifères

Considérée comme toxique


macrolepiota_mastoidea

Lépiote mamelonnée - Macrolepiota mastoidea

-  Champignon plus frêle que l'élévée ou la déguenillée.

- Le chapeau est caractérisé par cette pointe ressemblant à un mamelon.

- Bon comestible

leucoagaricus leucothites

Lépiote pudique - Leucoagaricus leucothites

-  Pourrait se confondre facilement avec un agaric mis à part ses lamelles blanches virant très mimnimement sur le rosé.

- Mais peut aussi se confonfre avec une amanite blanche mortelle : lamelles blanches, anneau, pied bulbeux... Prudence donc même si la lépiote pudique est comestible.

- Chapeau blanc d'abord hémisphérique puis convexe

- Pousse dans les herbages (pelouses, prairies) de la fin de l'été à l'automne

Attention ! Il faut se méfier des petites lépiotes (moins de 10 cm de hauteur) ! Elles se ressemblent fort et il faut toutes sans exception les considérer comme toxiques !!

Lepiota cristata

Lépiote crêtée - Lepiota cristata


- Très petit champignon (H : 3 à 6 cm; D : 2 à 5 cm)poussant communément dans l'herbe des pelouses, des sentiers, des sous-bois.

- Reconnaissable à son mamelon central et aux petites écailles concentriques de couleur rousse.

- Le pied est fin; l'anneau disparaît très vite.

- Odeur agréable

- Toxique

Lepiota excoriata

Lépiote excoriée - Lepiota excoriata

-  Le chapeau est blanc avec des plaques légèrement plus colorées

- Le pied est blanc et lisse et s'épaissit légèrement vers la base

- L'anneau est étroit

- Les lamelles sont blanches à crème

- Pousse dans les prés en même temps que le rosé des prés avec lequel on pourrait le confondre, mis à part la couleur des lamelles.

- Comestible mais il faut toujours se méfier des lépiotes et en général des champignons aux lamelles blanches !

Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com