Les pleurotes

Les pleurotes sont des champignons bien connus puisqu'on en trouve dans tous les bons magasins d'alimentation !

Les formes "sauvages" de ce champignon cultivé à grande échelle sont facilement reconnaissables.

Tout d'abord, c'est une espèce lignicole.

Ensuite, sa forme est caractéristique ave son pied court et décentré, ses lamelles blanches et décurrentes.

Pleurote en forme d'huître - Pleurotus ostreatus


- C'est la forme sauvage du pleurote cultivé à grande échelle.

- Pousse en touffes sur les troncs de feuillus.

- Le chapeau  est de couleur variable de nuances de gris.

- Les lames sont blanches et décurrentes le long du pied

- Le pied est latéral, très court et couvert de poils blancs.

- La chair est blanche et de consistance assez élastique.

- Excellent comestible mais il vaut mieux récolter de jeunes exemplaires.

Pleurote pulmonaire - Pleurotus pulmonarius


- Pousse en touffe compacte sur le bois de feuillus morts en automne

- Chapeaux en forme d’éventail se chevauchant en formant des grappes de nombreux individus

- Couleur blanc crème

- Pied latéral très court

- Odeur peu agréable avec des touches d’amoniaque

- Comestible





Shape1 Shape2



Pleurotus ostreatus (1) Pleurotus pulmonarius Lentinellus cochleatus 01 Lentinellus cochleatus 02

Lentins en colimaçon - Lentinus cochleatus


- Champignons poussant en touffe compacte au pied des souches

- Chapeau brun en forme d'entonnoir

- Lamelles plus claires, fortement décurrentes le long du pied

- Lamelles denticulées et déchiquetées

- Comestible à l'état jeune. Sert plus à arômatiser un autre plat

Panellus serotinus

Pleurote Tardif - Panellus Serotinus


- Chapeau visqueux de couleur vert olive

- Lamelles blanc crème se teintant de jaune à certains endroits

- Pied très court de couleur un peu plus claire que le chapeau

- Pousse en touffes sur les troncs morts de feuillus

- Apparaît assez abondamment en fin d'automne et débur d'hiver

- Comestible mais sans valeur

comestible02 Shape3
Shape4 lentinus 01 lentinus 02

Lentin écailleux - Neolentinus lepideus


Champignon totalement singulier, ce lentin. A l’inverse de ses congénères qui n’apparaissent que lorsqu’il y a de l’humidité, le lentin écailleux est dit héliophile: il aime le soleil et apparaît lors des journées chaudes et sèches de fin de printemps et d’été (les photos datent d’un 15 juin).

Le chapeau ( de 3 à 15 cm) est de couleur blanc crème parsemé d'écailles brunes concentriques plus fortement marquées au centre. La marge est enroulée.

Les lames sont elles aussi blanc crème; en les observant de plus près, on s’aperçoit qu’elles sont denticulées.

Le pied est court, trapu (de 2 à 8 cm), robuste, parfois excentré et porte des écailles brunes retroussées.

Il y a parfois présence d’un anneau mais il est très fugace.

La chair est fort compacte, coriace, de couleur blanche tirant parfois sur le jaunâtre. Elle dégage une forte odeur aromatique, pas très agréable.

Le lentin écailleux est assez peu courant. Il pousse presqu’exclusivement sur les souches et troncs morts de conifères.

Sa chair coriace ainsi que son odeur le rendent inconsommable.


Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com