Les polypores

Comment reconnaître un polypore ?

Polypore amadouvier - Fomes fomentarius


- Chapeau en forme de sabot de cheval

- La face supérieure du chapeau présente des bourrelets

- Couleur grisâtre à gris-brun

- La face inférieure montre des pores très petits de couleur grise à gris-brun

- Très courant sur les troncs de feuillus. Souvent de nombreux spécimens sur les troncs morts mais peut aussi parasiter des arbres vivants

- Sans aucun intérât sur le plan culinaire

Pousse sur le bois

Pas de lamelles mais des pores sous le chapeau

Le plus souvent absence de pied

Certains polypores possèdent un pied

(cliquez sur ce lien)

Polypore marginé - Fomitopsis pinicola


- Chapeau en forme de sabot de cheval

- Dessus du chapeau jaune devenant brun rouge, comme recouvert d'un vernis dur et luisant

- La marge du chapeau est rouge ou jaune-orange

- Aucun intérêt culinaire

Fistuline hépatique - Fistulina hepatica

- Chapeau épais, rougeâtre avec surface granuleuse et visqueuse

-  Sous la cuticule, la chair est rouge et molle et fait penser à de la viande rouge. Elle laisse couler un liquide rouge quand on la presse

- Les tubes sont courts et séparés, de couleur crème et puis rosés

- Pousse en automne sur les souches de chênes et de châtaigniers principalement 

- Comestible apprécié par certains, il faut le faire dégorger avec  du gros sel  puis servi en salade coupé en fines lamelles                

Polypore géant - Meripilus Giganteus



Polypore du bouleau - Piptoporus betulinis


- Espèce exclusivement liée au bouleau. Le champignon attaque les arbres blessés et le ronge de l'intérieur. L'arbre finit par mourir.

- Le chapeau d'abord très arrondi s'aplanit par la suite.

- Le dessus du chapeau est brun grisâtre se fendillant très rapidement. La marge est plus claire et recouvre en partie les tubes.

- Les tubes sont blancs et courts

- Le pied est latéral, très court et même inexistant

- Chair souple mais se durcit rapidement; odeur agréable.

- Aucun intérât culinaire

- D'après certaines publications, le polypore du bouleau était autrefois utilisé pour aiguiser les rasoirs et même pour polir le métal des montres en Suisse

Polypore soufré - Laetiporus sulphureus


Au vu de sa remarquable couleur vive allant du jaune à l’orange et à ses nombreux carpophores imbriqués les uns sur les autres, il est impossible de ne pas remarquer ce remarquable champignon. Chaque chapeau peut atteindre des dimensions impressionnantes pouvant aller au-delà des 50 cm. Très épais à l’état jeune, le carpophore s’amincit avec le temps.

Les pores sont très fins, d’une belle couleur jaune citrin pâlissant avec l’âge.

La chair, de couleur blanc à jaune pâle, a une consistance ferme mais nettement moins coriace que celle des autres polypores. Elle dégage une odeur agréable de chair de poulet qui devient plus forte et fongique par la suite.


Le polypore soufré parasite les troncs d’arbre, principalement ceux de chênes, de châtaigniers ou même d’arbres fruitiers. S’il se développe sur un arbre vivant, il l’épuisera  et le fera rapidement péricliter.  C’est un champignon relativement courant.


La seule confusion possible pourrait éventuellement se faire avec le polypore géant. Mais celui-ci n’arbore pas des couleurs aussi chatoyantes. Le polypore soufré est comestible à l’état jeune, sa chair s’apparentant à celle du poulet.




Polypore versicolore - Trametes versicolor


- Ce joli petit champignon est un des plus fréquents dans nos bois.

- Il étale ses chapeaux en forme d'éventail sur plusieurs étages ou bien forme une rosace autour de la branche.

- La face supérieure est dessinée de bandes concentriques où alterne une multitude de couleurs : gris, brun, rouge, violet, noir, vert,...

- Chair très mince et très coriace ce qui le range dans les non comestible- Par contre, il peut servir de décoration sur les tables et les bouquets de fleurs

Tramète rouge cinabre - Picnoporus cinnabarinus


- Chapeau semi-circulaire d'une belle couleur orangée, assez plat, rigide, avec des zones concentriques de nuances d'orange

- Tubes, pores et chair sont de couleur orange tirant sur le rouge

- Odeur faible de fleur d'oranger

- Pousse isolé ou en groupes sur les branches mortes de divers feuillus

- Non comestible


Fistulina_hepatica Fomes_fomentarius01 Fomes_fomentarius02 Fomitopsis_pinicola01 Fomitopsis_pinicola02 Shape1 Shape2 Shape3 Shape4 Piptoporus_betulinus Laetiporus sulphureus Meripilus_giganteus01
Shape5 Meripilus_giganteus02

- Cet énorme champignon forme des masses imposantes de chapeaux bruns ocre à la base des troncs ou des souches de feuillus.

- Les pores sont de couleur claire mais s'assombrissent au toucher.

- Odeur désagréable

- Non comestible (dommage car un seul exemplaire peut atteindre plusieurs kilos !)

Shape6 Picnoporus_cinnabarinus01 Trametes_versicolor Shape7 Pycnoporus_cinnabarinus02 Shape8 Trametes hirsuta

Tramète hirsute - Trametes hirsuta


- Ce petit petit polypore blanc est couvert de poils blancs d'où son nom de hirsute

- Se trouve toute l'année en groupes étagés sur toutes sortes de feuillus.

- Non comestible

Trametes_hirsuta02 Shape9 Polyporus squamosus01 Polyporus squamosus02

Polypore écailleux - Polyporus squamosus


- Chapeau assez grand en forme circulaire ou réniforme, beige à ocre, parsemé de grosses écailles brunes.


- Les tubes sont blancs et décurrents; les pores sont gros (de 1 à 2 mm).

- Le pied est court et gros, excentré mais parfois plus central; blanc mais plus foncé à la base

- Pousse souvent en groupe d'individus superposés sur les souches ou troncs de feuillus. Assez courant

- Médiocre comestible


Fistulina hepatica02

Ganoderme aplani - Ganoderme lipsiense


-  Champignon très commun sur les souches de feuillus

-  Le dessus du chapeau est brun-rouge, bosselé, avec une marge plus claire ; marqué de sillons concentriques

-  Les pores sont blancs mais se colorent de brun au toucher

-  Les carpophores se recouvrent couramment de leur sporée de couleur rouille

-  Ce parasite est tellement coriace qu'il est inconsommable mais peut se cueillir et se sécher pour servir de décoration

Ganoderme lipsiense01 Ganoderme lipsiense 02
Piptoporus betulinus02

Polypore bisannuel - Abortiporus biennis


Le polypore bisannuel étale plusieurs chapeaux imbriqués les uns aux autres. D’abord de couleur blanc crème (jeunes exemplaires de la photographie), les chapeaux vont s’étaler et leur couleur va vite rosir puis foncer pour devenir brune. La surface est duveteuse, feutrée.

Les tubes sont décurrents le long du pied très court. Les pores sont très irréguliers, allongés, formant un dessin typique faisant penser à un labyrinthe. Ils sont blancs mais se colorent de brun rouge au frottement.

La chair est blanche, de saveur douce et d’odeur agréable.


Ce n’est pas le plus répandu des polypores. Il pousse en été et en automne, principalement sur des branches de feuillus enfouies dans le sol.


Comme tous les champignons de ce genre, le polypore bisannuel est à classer dans les non comestibles. Son habitat (branches enfouies dans le sol) ainsi que la forme très particulière de ses pores  laissent peu de place à une possible confusion.




Abortiporus biennis 01 Abortiporus biennis 02

Stérée hirsute - Stereum hirsutum


La stérée hirsute développe de nombreux chapeaux imbriqués les uns aux autres, formant ainsi une masse compacte et étendue, pouvant compter plusieurs dizaines voire même plusieurs centaines de carpophores.

La face supérieure est couverte de «» et arbore des bandes parallèles de plusieurs nuances d’orange et de jaune.  La marge est lobée, sinueuse.

La face inférieure est lisse, jaune, orange puis ocre.

La chair très coriace est blanche, sans odeur ni saveur particulière.


La stérée hirsute compte parmi les champignons les plus communs dans nos bois. Elle se développe en masse compacte sur les souches, les troncs, les branches de feuillus, plus rarement sur conifères. On peut l’observer à tous les moments de l’année.


La stérée hirsute, comme tous les champignons sans pied poussant sur le bois, est tellement coriace qu’elle est inconsommable.





Stereum hirsutum 01 Stereum hirsutum 02
Stereum hirsitum
Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com